Je pourrai dire à Laurent Ruquier :

« 9 habitantEs de France sur 10 sont en fait des bébés rroms de moins de trois mois, trans, gouines et voilées, reconnues handicapées à 80 % et, pour certaines d’entre elles, filles de fonctionnaires. »

Laurent Ruquier roulera des yeux, dira « ouh là là, c’est pas bien ce que vous dites », me contredira,  ses invitéEs, la dernière star de cinéma, le chanteur sur le retour, les personnes en attente de gloire, feront savoir qu’ils et elles sont choquéEs, mais quelques semaines plus tard, Laurent Ruquier m’invitera.

Et là, je dirai :

« La juiverie internationale n’est acceptable que si elle est nationale. Dès lors, comment les fans de Woody Allen et du Talmud pourraient reprocher à Pétain d’avoir cherché à trier le bon grain au sein de leur propre confrérie ? »

Laurent Ruquier roulera des yeux, dira « ouh là là, c’est un peu cash, quand même», ses invitéEs, la dernière star de téléréalité, le romancier primé, les personnes en attente de gloire, feront savoir qu’ils et elles sont choquéEs, mais quelques semaines plus tard, Laurent Ruquier m’invitera.

Et là, je dirai :

« il faudrait pendre chaque prof de l’Education nationale trop laxiste avec les tripes des jeunes racailles de banlieue islamistes et anti-France »

Laurent Ruquier roulera des yeux, dira « vous posez les bonnes questions, mais donnez les mauvaises réponses», ses invitéEs, le dernier footballeur viré de son équipe pour homophobie, la militante FN poursuivie pour insulte raciale et Michel Sardou, feront savoir qu’ils et elles sont choquéEs par le discours de Ruquier, mais quelques semaines plus tard, Laurent Ruquier m’invitera.

Et là, je dirai :

« Les malades et les handicapés coûtent trop cher ; soyons clair, je n’ai rien contre eux, mais nous vivons une époque d’austérité où nous ne pouvons pas nous permettre que les soins soient accessibles à tous et toutes. L’euthanasie revient moins cher que l’IRM, en tout cas pour les personnes qui ne peuvent payer cet examen. »

Laurent Ruquier roulera des yeux, dira : « Vous donnez les bonnes réponses, mais posez les mauvaises questions » ; sa seule invitée, la présidente FN, lui dira alors : « Merci de m’avoir mis au pouvoir, Laurent, mais vraiment, un pédé à la télé, j’aime pas cela du tout. »

Et là, c’est moi qui présenterai l’émission de Laurent Ruquier. Comme lui, j’inviterai des personnes sulfureuses, ferai semblant d’être choqué par ce qu’elles disent. Et la présidente Marine Le Pen me donnera une médaille du mérite et je dirai que j’ai oeuvré pour la démocratie. Merci, Laurent !

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/bd/Laurent_Ruquier_-_Europe_1_-_cropped.jpg