Voici le courrier adressé aux dirigeants de Dubbing Brothers, une société en charge de la traduction (doublage, sous-titrage, etc.) de programmes étrangers au sujet de l’emploi du mot « sidaïque« , dans une des traductions dont ils avaient la charge. Ce mot a été  popularisé par Jean-Marie Le Pen en 1987 pour stigmatiser les personnes vivant avec le VIH, en proposant des les enfermer dans des « sidatoriums ». Ne tolérons pas l’intolérable, même dans les sous-titres d’une fiction américaine.

Messieurs

Je regarde ce soir sur Orange (OCS Choc) l’épisode 7 de la saison 4 de la série comique américaine Veep. Dubbing Brother y est crédité pour les sous-titres. Dans les dialogues, il est à un moment question d’une « HIV girl ». Cette expression aurait dû être traduite par « une fille séropositive ».

Le sous-titre incrusté par vos services met « sidaïque », c’est-à-dire le terme inventé par Jean-Marie Le Pen en 1987 pour désigner les malades du sida, au moment même où il proposait de les parquer dans des « sidatoriums ».  Le mot était évidemment conçu pour rimer avec judaïque. Si le dialogue avait impliqué une « jewish girl », auriez-vous accepté de le traduire par « petite youpine » ? Non. Pourquoi, dès lors, accepter de traduire HIV girl par le mot que Le Pen a voulu imposer ?

Au-delà de la haine politique que cette traduction véhicule, il y a aussi l’ineptie médicale : quelqu’un avec le VIH n’a pas forcément développé l’infection au stade du sida.

Le statut comique de la série ne peut en aucun cas servir d’excuse. Dans le dialogue que je cite, la version originale parle bien de « HIV girl », donc d’un terme neutre, qui aurait dû être traduit par un terme neutre.

Il est inconcevable que vos services aient laissé passer ce genre de traduction, qui, sous couvert de l’humour, banalise encore et encore le discours du Front national sur la question du VIH.

C’est d’autant plus inconcevable que, depuis trente ans, les associations de lutte contre le VIH/ sida ont fait un travail d’alerte sur le vocabulaire, sur le sens des mots ; que des alertes ont déjà été lancées, il y a plus de 15 ans, sur ce genre de problème de traduction (par exemple sur des épisodes de « New York Unité Spéciale »).

Il est indispensable que vous corrigiez cette traduction, que vous vous assuriez que d’autres erreurs du même type, sur d’autres séries dont vous avez la charge, soient corrigées.

Militant de la lutte contre le sida, je rends ce courrier public et sollicite les associations et les personnes concernées. Je sollicite par ailleurs la production et les acteur-rices de la série, afin qu’il soit informé que leur travail sert en France de relais à la propagande du Front national.

Dans l’attente de votre réponse,

Jérôme Martin

[MAJ le 17/08/2015] On trouvera sur ce billet une analyse de l’émission télé du 6 mai 1987 où Le Pen a lancé médiatiquement le terme, et sur cette page la retranscription de cette émission.


//