La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

VendeurSEs de haine
Analyse des discours qui nous infériorisent
Actu | Associatif | 30.09.2015 - 00 h 33 | 24 COMMENTAIRES
Laurent Ruquier et la race blanche

Étiquettes : , , ,

J’ai bien plus de dégoût pour Laurent Ruquier que pour Nadine Morano. Morano est inepte, raciste, homophobe, sexiste, islamophobe : on le sait, elle l’assume, elle en vit. Ruquier et l’équipe de production de son émission ‘On n’est pas couché’ savent qui est Morano, quels sont ses objectifs. Ruquier est payé par l’argent public et est censé servir l’intérêt public. L’émission est enregistrée le jeudi soir et diffusée le samedi soir, montée entre-temps : tout cela est pensé au millimètre près. (suite…)

Actu | 20.09.2015 - 18 h 41 | 16 COMMENTAIRES
Sa Boursouflure Onfray

Étiquettes :

Comment peut-on s’appeler « philosophe » et toujours prêcher le faux ? Comment peut-on sans cesse invoquer l’indignation pour justifier ses interventions médiatiques sans soi-même éprouver la moindre honte ? Michel Onfray n’a toujours pas donné la moindre piste de réponses à ces questions. Cessons de lui prêter une fonction, celle de « philosophe », qu’il a depuis longtemps abdiquée et désignons-le sous son vrai titre : « Sa Boursouflure ». (suite…)

Actu | Associatif | 05.09.2015 - 03 h 25 | 0 COMMENTAIRES
Arno Klarsfeld : « Je veux ouvrir l’horizon de l’obscénité »

Voici, en exclusivité, l’interview presqu’imaginaire, d’Arno Klarsfeld. après le tweet qui lui a valu l’opprobre général. Des personnes en détresse fuient le pays pour sauver leur vie, cherchent un endroit sûr pour vivre, et trouvent la mort. Parmi eux et elles, des enfants. Commentant cette actualité sur Tweeter, Arno Klarsfeld écrit :

 

Donc pour en savoir plus, nous l’avons (presqu’) interrogé.
(suite…)

Actu | Associatif | 02.09.2015 - 15 h 28 | 3 COMMENTAIRES
Face à la haine transphobe, en finir avec la liberté d’expression comme prétexte

Étiquettes : , , ,

La transphobie, beaucoup en meurent, mais certain-es en vivent, et se font du fric avec. C’est le cas de Florent Peyre, petit marchand de haine qui fait marcher son buisness en surfant sur le mépris des identités de genre fluctuantes, sur les travesti-es, les trans, les drag-queens, les pas-des-vrais-mecs-hein, etc. Face aux critiques venues des personnes humiliées par l’ « humoriste », l’habituel argument de la liberté d’expression a été opposé. Sans crainte du paradoxe, les fans de la liberté d’expression l’utilisent… pour faire taire les voix minoritaires critiquant le produit marketing de TF1 et d’Arthur. Peyre peut cracher sur les trans, mais les trans ne peuvent pas critiquer Peyre. Jamais la liberté d’expression n’a à ce point été utilisée comme prétexte à la censure des opprimé-es : il serait temps de s’en rendre compte. Les personnes qui utilisent cet argument avilissent la liberté d’expression en en faisant un simple outil de comm’ justifiant les discours dominants et sont directement complices de l’oppression des minorités. (suite…)

Publicité