Select Page

Mois : novembre 2015

Lettre ouverte à Sifaoui : vous êtes anti-laïque et sexiste

Monsieur, Vous êtes sans cesse invité par les médias. Vous y parlez de laïcité et de droit des femmes, utilisant ces notions pour justifier vos discours stigmatisant les musulman-es. On aurait pu espérer que les attentats vous auraient incité à un peu de subtilité, d’empathie, de décence. Comment vous prendre au sérieux sur ces questions quand, mercredi 18 novembre, sur France 2, vous avez laissé entendre que la place des femmes était confinée aux tâches domestiques et remis en cause le fondement même de la laïcité, la liberté de conscience ? Selon vous, une femme voilée ne pourrait recevoir un...

Lire la suite

Eugénie Bastié : le yaourt contre la barre de fer

L’idéologue homophobe Eugénie Bastié se prend un yaourt dans la figure lors d’une émission télé. Aussitôt, c’est la litanie victimaire qu’elle entame avec ses allié-es : il s’agirait d’une horrible « agression » venant de méchant-es « LGBT ». Petit rappel : quand Bastié se prend un yaourt dans la gueule,  nous nous prenons des barres de fer. Et Bastié se fout de notre gueule lorsque nous dénonçons cette violence. Un des rôles de Bastié consiste précisément à invisibiliser la haine dont nous faisons l’objet, à présenter l’homophobie comme étant une opinion valable. Une des conséquences de l’action dont elle a été la cible, c’est...

Lire la suite

Betesh, négationniste FN, insulte les malades du sida et les morts

Le sida a tué près de 40 millions de personnes depuis le début de l’épidémie. Ce sont ces mort-es que Kelly Betesh, aujourd’hui candidate FN aux régionales sur Paris, a insulté-es en niant sur Tweeter ce qui les avait tué-es. Ce sont aussi les millions de personnes vivant avec le virus qu’elle rabaisse en leur signifiant clairement : « votre infection n’existe pas ». « J’ai écrit trop vite » ? Aujourd’hui que ses tweets sont diffusés par Le Lab d’Europe 1, elle refuse de les assumer et plaide la précipitation. Relisons un peu ses messages : Betesh utilisait le hashtag « #SIDAArnaqueDuSiecle ». Elle aurait écrit trop...

Lire la suite