La banalisation de la parole islamophobe rend difficile l’établissement d’un palmarès, tant les prétendant-es sont nombreux-ses. Comment savoir avec quel-le islamophobe on voudrait passer le reste de sa vie sur une île déserte ? Voici une réponse chantée à cette cruciale question, avec Brassens feat. JM.

Retrouvez la chanson, en licence Creative Commons, sur la plate forme de musique libre Jamendo.

Cracher sur le voile d’une mère cracher sur le voile de sa fille
Est devenu sur nos terres un acte des plus futiles
Qui en remercier par ces vers qui récompenser oui, qui
Moi l’islamophobe que je préfère c’est bien Mohamed Sifaoui

Mais nom d’une pipe que c’est galère de se repérer sans souci
Dans ce grouillant nœud de vipères que forme l’islamophobie
Des calomnieurs aux incendiaires qu’ils soient sévères ou bien réjouis
Moi l’islamophobe que je préfère c’est bien Mohamed Sifaoui

Camus, Zemmour, Houellebecq peuchère sont bien exclus de cet audit
Leurs travaux sont légendaires, et ils éclipseraient la suite
Je préfère être égalitaire, donner leur chance aux plus petits
Car l’islamophobe que je préfère c’est bien Mohamed Sifaoui

La retraite d’Onfray m’désespère j’en suis encore tout marri
Même si j’apprends qu’en Angleterre son livre sur l’islam est traduit
Moi j’lis la langue de Voltaire et je me sens tellement trahi
Donc l’islamophobe que je préfère c’est bien Mohamed Sifaoui

J’ai bien entendu Badinter il y a peu j’étais toutes ouïes
Son coming out sur france inter m’a bien évidemment réjoui
L’islamophobie est sincère et l’assumer vaut tout son prix
Mais l’islamophobe que je préfère c’est bien Mohamed Sifaoui

Philippe Val qui aime faire taire les voix qui rient de Sarkozy
Se disperse de façon vulgaire islam, genre ou sociologie
La haine n’est pas une mince affaire, la dispersion est notre ennemie
Moi l’islamophobe que je préfère c’est bien Mohamed Sifaoui

Fourrest bien sûr j’ai un ulcère de n’pas l’avoir mise au zénith
Elle a bossé dur, un vrai calvaire, et cette place elle le mérite
Mais il n’y a vraiment rien à faire la seule pensée qui m’étourdit
C’est qu’ l’islamophobe que je préfère c’est bien Mohamed Sifaoui

Quiconque douterait de ma colère face à tant de haine impunie
Doit savoir que l’humour en vers m’évite juste d’être un aigri
C’est pour ça que je persévère, qu’à la fin de l’envoi je dis
Moi l’islamophobe que je préfère c’est bien Mohamed Sifaoui