Select Page

Mois : avril 2016

Qui contrôle les indeminités parlementaires de Bruno Le Maire ?

Député « Les Républicains » en campagne, Bruno Le Maire perçoit des indemnités parlementaires qui s’élèvent à au moins 7000 euros brut par mois. Pourtant, c’est un député absentéiste, qui ne fournit pour ainsi dire aucun réel travail parlementaire. C’est cette personne qui vient de proposer de fliquer un peu plus les bénéficiaires du RSA, au motif que l’argent des contribuables devrait être utilisé à bon escient. L’activité parlementaire de Bruno Le Maire, c’est 11 semaines d’activité recensées sur les douze derniers mois, trois présences relevées dans les commissions où il est censé siéger. Cela se résume à ça : En campagne,...

Lire la suite

Eugénie Bastié : incompétence et camp colonial

L’homophobe Eugénie Bastié n’aime pas la non-mixité dans les réunions féministes et anti-racistes et l’a fait savoir partout où elle le pouvait au prix de petits arrangements avec la vérité et les règles de base du journalisme. Ce vendredi soir, chez Taddéi, elle allait avoir droit à son camp colonial à elle : un plateau télévisée seulement composée de femmes blanches, sans association LGBT – bref, la crème de son « universalisme » à elle. Et puis, bam ! France 2 invite une femme non-blanche… Bastié reste fidèle à la stratégie qu’elle a mise en place depuis 2013 et qui consiste à renverser...

Lire la suite

#JeLutteContreLaCensure : quand la maire du 20eme arrondissement de Paris poursuit des féministes

Je reproduis ici un texte paru le 23 février 2015 sur le site du collectif Les Mots Sont Importants (LMSI). Ce texte vaut aujourd’hui à une de ses auteur-es et ses soutiens une plainte en diffamation de la maire du vingtième arrondissement, Frédérique Calandra. Pour combattre la censure et l’intimidation juridique, pour rappeler la nécessité de débats pluralistes sur les féminismes, les antiracismes et la laïcité, une campagne de soutien intitulée #jeluttecontrelacensure est lancée ce jeudi 14 février par le collectif de soutien aux personnes poursuivies Légitime Défonce. ————————————————————————- Frédérique et Rokhaya sont en bateau, Rokhaya tombe à l’eau…...

Lire la suite

Laurence Rossignol (2) : les contradictions inexpliquées d’une ministre.

Remettons les propos de Laurence Rossignol en perspective en analysant une autre interview qu’elle avait donnée à RMC et Bourdin, le 12 février 2016. Relevons quelques contradictions entre ses propos et ceux du 30 mars contre les femmes voilées. Comment les expliquer ? Et la recherche du consensus ? Au cours de cette interview, Laurence Rossignol déclare à propos de la légalisation du cannabis : « Ce sont des sujets qui nécessitent de l’expertise et des convictions et à un moment donné il faut que réfléchissent dessus ceux qui sont aptes et qui ont envie de le faire. C’est une autre façon...

Lire la suite

Des enseignant-es répondent à Elisbaeth Badinter

Élisabeth Badinter soutient la ministre Laurence Rossignol. Dans un entretien au « Monde » daté du 2 avril, la philosophe a pris la défense de la ministre socialiste, auteure d’un parallèle entre le voile islamique porté par les femmes et l’esclavage. Elle a appelé par ailleurs au boycott des marques qui se lanceraient dans la « mode islamique ». Des enseignant-es de Seine-Saint-Denis lui répondent. Tribune initialement parue dans le Plus de l’Obs Élisabeth Badinter a la comparaison historique facile. Le mot « nègre » mis de côté, elle valide aujourd’hui le rapprochement fait par la ministre Laurence Rossignol entre les femmes qui choisissent de porter le...

Lire la suite
  • 1
  • 2