A Rouen, le sexisme du PS en roue libre

Rire du maquillage de Nadine Morano, s’en prendre à la tenue que porte la femme de Nicolas Sarkozy, s’en prendre à la femme d’Emmanuel Macron : la fédération de Seine-Maritime du Parti socialiste se complait dans le sexisme le plus crasse et rabaisse le débat politique. Je hais Nadine Morano, j’ai combattu Nicolas Sarkozy, je vomis Emmanuel Macron. Mais quand j’en parle, je parle d’eux/d’elle, de leur discours, de leurs actions. Je parle politique. Dans cette même demi-journée d’un vendredi après-midi de septembre, la fédération du PS de Rouen relaie sur Twitter des messages qui cherche à ridiculiser Nadine Morano...

Lire la suite